le menu - LA CUISINE SIMPLE ET RAFFINÉE Conserver et congeler la rhubarbe - le menu

Conserver et congeler la rhubarbe

Comment conserver la rhubarbe?

Enveloppée dans un linge humide, la rhubarbe se conserve jusqu’à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment congeler de la rhubarbe?

Il n’est pas nécessaire de blanchir la rhubarbe avant de la congeler. Il suffit de l’éplucher, de la couper en dés et de l’emballer dans des sachets de congélation. Il est généralement plus pratique de faire des petites portions. Conservation: jusqu’à 12 mois au congélateur. Utilisation: préparer la rhubarbe directement, sans la décongeler. On peut aussi congeler de la rhubarbe précuite ou en compote.

Peut-on encore manger de la rhubarbe après la fin juin?

La tradition veut qu’on ne mange plus de rhubarbe après le 24 juin, jour de la Saint-Jean. Cette croyance s’explique par le fait qu’avec la maturation, la plante accumule de l’acide oxalique. Cet acide peut effectivement causer des troubles chez les petits enfants, les personnes présentant des allergies, des problèmes rénaux ou des problèmes gastriques. L’acide oxalique peut également rendre rugueux l’émail dentaire. Conseils pour réduire la quantité ingérée d’acide oxalique: ne pas manger les feuilles ni la peau de la rhubarbe (ou cet acide est particulièrement concentré), peler la tige, blanchir la rhubarbe et jeter l’eau, ne plus en cueillir à partir du mois de juillet. Par ailleurs, la rhubarbe est plus digeste lorsque consommée avec des produits laitiers. Le fait d’arrêter la récolte a fin juillet présente en outre l’avantage de laisser à la plante le temps de se régénérer.

Pourquoi ne peut-on pas cuire la rhubarbe dans une casserole en alu?

Il ne faut jamais cuire la rhubarbe dans une casserole en aluminium parce que l’acide contenu dans les tiges de rhubarbe dissout l’aluminium, qui est nocif pour l’organisme.

Utilisation

La rhubarbe est souvent associée à des fraises, dans une confiture douce-amère, ou une compote. Elle fait merveille sur les tartes et dans les crumbles, mais peut aussi servir à confectionner des sirops et des sorbets. Mais ce «légume barbare» peut aussi rehausser des plats salés: en chutney accompagnant une viande grillée ou caramélisée avec un peu de sucre, dans une salade d’été toute fraîche.

Acide oxalyque

À vrai dire, l’acide se trouve principa- lement dans les feuilles de la rhubarbe, raison pour laquelle on ne peut les manger. À partir de juillet, on trouve aussi davantage d’acide oxalique dans les tiges. Il est difficile à digérer, en particulier cru, et peut même causer des intoxications s’il est ingéré en grandes quantités. Mais en quantités normales, aucune inquiétude à avoir.

Nom et botanique

À l’origine, la rhubarbe provient de l’Himalaya. Son nom botanique Rheum rhabarbarum signifie «racine barbare» (rheum = «racine», barbarus = «bar- bare»). La rhubarbe est une plante de la famille des polygo- nacées, au même titre que l’oseille ou le sarrasin. Étant donné que l’on ne mange pas les inflorescences, mais les tiges, c’est en fait un légume.

Variétés

En schématisant, on distingue les variétés à tiges vertes, à tiges rouges et à tiges rouges et vertes. Si elles réjouissent l’œil, ces dernières ont un rendement assez limité. En Suisse, on trouve souvent la variété à tiges rouges holsteiner blut, qui affiche de gros rendements et est très appréciée en raison de sa douceur. La rhubarbe verte est plus acide et doit être pelée, car sa peau est filandreuse.

Culture

Si vous souhaitez planter de la rhubarbe, prévoyez un parterre suffisamment grand, car cette plante a besoin d’espace. Pour le reste, la rhubarbe est robuste et supporte bien le froid. Sachez qu’il faut attendre la deuxième année pour récolter. Les jeunes plants auront alors bien poussé et donneront plus longtemps des tiges juteuses. Le mieux est de couper les fleurs pour que les nutriments et toute la saveur restent dans les tiges.

Récolte

En Suisse, la rhubarbe se récolte de mars à fin juin, suivant les températures au printemps. D’après le dicton, il ne faut pas manger de rhubarbe après la Saint-Jean (le 23 juin). La plante doit en effet se reposer pour de nouveau bien donner l’année suivante et, à partir de juillet, elle contient trop d’acide oxalique.

No Replies to "Conserver et congeler la rhubarbe"