le menu - LA CUISINE SIMPLE ET RAFFINÉE Shibori - le menu

Shibori

Le batik a connu ses heures de gloire dans les années 1970 et 1990. L’un des motifs les plus connus est celui des cercles obtenus en nouant le tissu. La tendance du moment est le shibori, qui nous vient du Japon.

Dans notre société du gaspillage, nous jetons non seulement des aliments encore consommables, mais aussi toutes sortes d’objets dont nous pensons ne plus avoir besoin, tels que vêtements, taies d’oreillers, rideaux, housses de couette ou encore torchons. Et si nous pouvions remettre tous ces tissus au goût du jour en leur donnant un look moderne et original? Grâce au shibori, par exemple! Au Japon, cette technique était utilisée au VIe siècle par ceux qui n’avaient pas les moyens de s’acheter des vêtements neufs: ils teignaient leurs anciennes tenues pour en modifier l’aspect. Aujourd’hui, les objets d’ameublement et les papiers peuvent aussi être métamorphosés grâce à la teinture. Le shibori consiste à plier, attacher, nouer ou coudre le tissu pour créer différents motifs (cercles, carrés et lignes). Selon le type de pliage et la pression appliquée, on empêche partiellement ou totalement le colorant (l’indigo, de préférence) de pénétrer dans la fibre. D’autres motifs peuvent aussi être obtenus en intégrant dans le pliage des planchettes de bois, des boutons ou encore des billes.

De nombreux renseignements sur la technique du shibori et le matériel nécessaire sont disponibles sur Internet.

No Replies to "Shibori"