le menu - LA CUISINE SIMPLE ET RAFFINÉE Vins de fête - le menu

Vins de fête

Oui, ils existent vraiment, les vins de fête! Leur définition: des crus simples, gouleyants, qu’ils soient tranquilles ou effervescents, et pas trop chers. Ils sont tout le contraire des vins qui monopolisent l’attention. Bref, le vin de fête n’est pas nombriliste pour un sou!

Sans doute vous est-il déjà arrivé de participer à des fêtes lors desquelles les vins qui vous furent servis étaient fort médiocres, sans doute parce que les organisateurs estimaient que les convives étaient là pour boire et donc prêts à avaler n’importe quoi. Cette pratique a le don de m’agacer car aujourd’hui, les bons vins bon marché sont plus nombreux que jamais. Je me rappelle m’être plusieurs fois réveillée avec un mal de tête terrible, un lendemain de fête. C’est dire qu’on se souvient longtemps d’un mauvais vin, presque autant que de mauvaises rencontres…

Lorsque j’organise une fête, je sais que chaque invité a ses préférences: bière, eau (le choix logique de ceux qui conduisent) ou vin. Même si une fête est en général plus décontractée qu’un dîner, il est tout de même important de ne servir que des vins que l’on apprécie soi-même. Premièrement parce qu’il peut en rester quelques bouteilles et deuxièmement parce qu’il n’y a pas de raison de servir à ses invités des crus que l’on ne boirait pas soi-même. Ce qui ne signifie pas non plus qu’il faille se ruiner. Ce n’est pas même pas du tout le but. D’autant qu’on trouve aujourd’hui une large offre de bonnes bouteilles à des prix abordables.

En blanc, je conseillerais volontiers un Chasselas, un Sauvignon blanc, un Riesling x Sylvaner, un Riesling voire un cépage nouveau en Suisse, le Solaris. Tous ces vins affichent une belle fraîcheur, surtout s’ils sont servis à bonne température, donc pas trop chauds, et des arômes séducteurs. Evitez de préférence les blancs trop opulents, élevés en barriques et titrant 14 % d’alcool.

Une large offre de bonnes bouteilles

Si vous optez pour un mousseux, ne perdez pas de vue qu’ils coûtent en général plus de 20 francs la bouteille et que les Vins de fête Oui, ils existent vraiment, les vins de fête! Leur définition: des crus simples, gouleyants, qu’ils soient tranquilles ou effervescents, et pas trop chers. Ils sont tout le contraire des vins qui monopolisent l’attention. Bref, le vin de fête n’est pas nombriliste pour un sou! invités ont tendance à en boire beaucoup, plus même que les blancs tranquilles.

Faut-il servir un ou plusieurs vins? Je suis pour ma part favorable à la variété. Servir différents crus ne pose aucun problème. Le principe voulant qu’on se limite à un blanc et un rouge me semble absurde. Il m’arrive souvent de liquider mes stocks d’un vin à l’occasion d’une fête. Concernant les vins rouges, je veille là encore à ne pas proposer des crus trop puissants ou trop tanniques. Privilégiez les crus fruités qui donnent du plaisir tout seuls, sans nourriture. Essayez un Gamay, un Pinot noir (non barriqué), une Dôle, un Salvagnin ou un Merlot bien rond.

Varier les plaisirs

Parfois, je demande à mes invités d’apporter chacun une bouteille de leur choix qu’ils trouvent particulièrement intéressante. Cela permet d’élargir son horizon. Chaque invité peut, s’il en a l’envie, présenter le vin qu’il apporte, ce qui alimente la conversation.

L’automne dernier, j’ai participé à une dégustation de ce genre en Angleterre. A cette occasion, le mari de la maîtresse de maison m’a confié qu’il prenait une bouteille très bon marché, qu’il la vidait et qu’il la reremplissait avec l’un de ses crus favoris, de façon à pouvoir déguster son vin pendant toute la soirée, sans avoir à le partager. Drôle de type…

Conseil

Un vin de fête doit être à la fois simple et bon. Evitez les crus qu’il faut ouvrir deux ou trois heures avant, voire décanter. Dans l’idéal, il faut pouvoir déboucher la bouteille et servir immédiatement. Les bouteilles fermées avec des capsules ou des bouchons en silicone font souvent très bien l’affaire car elles contiennent généralement des vins sans prétention, soit juste ce qu’il faut dans ces occasions.

Texte: Chandra Kurt

No Replies to "Vins de fête"